Hebdomadaire Nigérien d'Analyses et d'Informations Générales

14e réunion de pilotage de la Mission Eucap Sahel au Niger : Faire le bilan de 10 ans et définir le nouveau mandat de la Mission au Niger

Le mercredi, 6 juillet 2022, le Premier Ministre Ouhoumoudou Mahamadou a présidé dans la salle de Banquet de la Primature, la 14eme réunion de pilotage de la Mission Eucap Sahel au Niger. C’était en présence du Ministre d’État des Affaires Étrangères, des ministres de l’Intérieur, de la Défense Nationale, des finances, de la Justice, des diplomates européens accrédités au Niger avec à leur tête, la Cheffe de la délégation de l’Union Européenne au Niger, des hauts responsables des Forces de Défense et de Sécurité et les experts de la mission entre autres. L’occasion pour les participants de revenir sur le bilan de dix ans des activités de la mission Eucap Sahel, de revenir sur les recommandations de la session précédente et enfin de définir les points du nouveau mandat.


Dans son discours d’ouverture, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement Ouhoumoudou Mahamadou a, de prime abord, rappelé que cette réunion intervient quelques mois après l’adoption massive par l’Assemblée Nationale de la révision de l’axe 1 de la déclaration de Politique Générale du Gouvernement relatif à la sécurité et à la quiétude sociale. Cette révision confère au Gouvernement la latitude de renforcer ses partenariats stratégiques dans la sécurisation des populations et de leurs biens, et la lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée.
La Mission EUCAP Sahel, qui aura bientôt 10 ans au Niger, est un partenaire aussi stratégique que déterminant, engagé en appui aux Forces de Sécurité Intérieure dans le cadre de la sécurisation des personnes et de leurs biens. « Après dix ans, il a été senti la nécessité de définir les axes du nouveau mandat de la Mission au Niger. C’est ce qui a justifié les échanges bilatéraux fructueux, récemment, entre les membres du service Européen d’Action Extérieure et les Responsables de notre pays en charge des questions de Défense et de Sécurité ». Tout en saluant l’engagement de l’Union Européenne d’intégrer désormais dans le mandat de la Mission EUCAP Sahel une intervention en bilatéral dans le domaine de la Défense qui, auparavant, se faisait à travers la coopération internationale, le Premier Ministre est revenu sur les opérations de retour des populations déplacées dans leurs terroirs d’origine au niveau des régions de Diffa et Tillabéri : « Ces opérations se poursuivront tant que les conditions de sécurité des populations seront réunies ». Pour ce qui est du nouveau mandat de la Mission Eucap Sahel, il a insisté que le Gouvernement attache une importance particulière aux unités mobiles parce que c’est le moyen par lequel il compte « renforcer le maillage territorial, rendre plus efficace le renseignement, apporter un service de police de proximité plus adapté ; accroitre la rapidité et l’efficacité des Forces de Défense et de Sécurité dans la réponse aux menaces et renforcer les liens de confiance et de fraternité entre les Forces de Défense et de Sécurité et les populations ». Raison pour laquelle, il s’est félicité que la Mission EUCAP Sahel Niger envisage de poursuivre la formation des unités mobiles qui sont appelées à être des éléments clés au sein des dispositifs de la Police Nationale, de la Garde Nationale et de la Gendarmerie Nationale, dans le cadre de la sécurisation des personnes et de leurs biens.
Ensuite c’est autour de l’ambassadeur, Cheffe de la délégation de l’Union Européennes au Niger, Dr Denisa Elena Ionete de déclarer que ce partenariat a tout le mérite d’être consolidé et renforcé dans l’avenir. « Que les efforts sociaux, civiles et militaires s’intensifient, à l’image de l’expression de la volonté politique des autorités du Niger ». Avant de poursuivre que l’Union Européenne a soutenu ce processus de renforcement de capacité des Unités Mobiles notamment le financement, par le Fonds fiduciaire de l’Union Européenne du Groupe d’intervention rapide de la Gendarmerie Nationale (GARSI) et de l’Escadron Polyvalent de la Garde Nationale du Niger.
Quant à la cheffe de la Mission de Eucap Sahel au Niger, Mme Antje Pittelkau, cette réunion a été d’un grand succès. « C’est pour la première fois qu’on est capable de tenir une réunion. Ce sont le comité de pilotage avec les chefs de force et les partenaires internationaux qui sont impliqués ».
Dans son bilan, elle a indiqué que des exercices inter forces ont été organisés à Diffa, Agadez, Tahoua et Niamey. Eucap Sahel travaillera sur l’amélioration du réseau radio et développera un projet important dans les deux prochaines années sur la région de Tillabéri ou la population et les forces subissent des attaques très violentes.
S’agissant du concept des forces mobiles, la Cheffe de mission a précisé qu’il parait nécessaire d’intégrer les forces de sécurité intérieure dans ce processus de création de nouvelles forces pour qu’elles développent elles-mêmes les concepts d’emploi dans un cadre de sursaut civil. « Nos réunions préparatoires à ce comité de pilotage avec les chefs de forces et les Ministres de l’Intérieur et de la Défense nous ont permis de confirmer que nous avons le même objectif de maintenir cette proximité des forces avec la population, sur l’ensemble du territoire national. En accord avec la volonté de ces hautes autorités, nous comprenons qu’il est dans l’intérêt général de mettre en œuvre le concept national des forces mobiles par le biais d’un comité ad hoc similaire à ce que nous faisons depuis des années pour le CMCF ».

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Articles similaires

RCCM/NI/A/971 NIF:19086/S

  •  

    +227 90 69 50 56

  •  

    +227 96 29 07 20

  •  

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  •  

    Derrère Grand Marché, Niamey - Niger

Newsletter

Recevez les meilleurs articles dans votre courrier électronique et ne manquez jamais l'actualité importante d'ici et d'ailleurs.