Hebdomadaire Nigérien d'Analyses et d'Informations Générales

MCA-Niger : La ville de Konni accueille l’atelier d’évaluation des rapports des Etudes d’Impact Environnemental et Social (EIES) pour les marchés à bétail

La ville de Konni abrite depuis ce jeudi 02 juin 2022, l’atelier d’évaluation des rapports des Etudes d’Impact Environnemental et Social (EIES) pour les marchés à bétail.  Cette activité rentre dans le cadre du projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel (PRAPS-MCA Niger) dans les régions de Tillabéri, Maradi, Dosso et Tahoua. Cet atelier qui durera quatre (4) jours permettra aux participants d’examiner les rapports soumis à leur appréciation.

Dans son discours d’ouverture de l’atelier, le  préfet de Konni et président du Comité ad hoc a indiqué l’importance que revêt cet atelier en ce qu’il offre l’opportunité d’examiner les rapports d’Etudes d’Impact Environnemental et Social (EIES) pour les marchés à bétail.

Le programme Compact de MCA Niger est une initiative du gouvernement des Etats unis d’Amérique qui vise à appuyer les politiques et programmes du Niger en matière de croissance économique durable et de réduction  et le projet de la pauvreté.

Le compact Niger comprend deux(2) grands projets à savoir, le projet1 irrigation et accès au marché et le projet2 communautés résilientes au changement climatique dont l’objectif est d’augmenter les revenus des familles tributaires de l’agriculture et de l’élevage à petite échelle dans les communautés rurales éligibles.

Ce projet, dira le préfet de Konni « cadre parfaitement avec les orientations du programme de renaissance acte III ‘‘Consolider et Avancer’’ de son Excellence Monsieur Mohamed Bazoum, président de la République, Chef de l’Etat ».

« En augmentant les revenus des familles tributaires de l’agriculture et de l’élevage à petite échelle dans les communautés rurales éligibles, en améliorant la productivité des cultures et du bétail, ces sous projets auront inévitablement des impacts positifs mais ils pourront aussi occasionner des impacts négatifs tant sur les milieux biophysiques qu’humain » a expliqué Mr Ralissoun Alili, préfet de Konni.

Le Niger a pris des mesures politiques, juridiques et institutionnelles visant à garantir une gestion durable de l’environnement conformément à la constitution du 25 novembre 2010, qui dispose en son article 35 que « l’Etat a l’obligation déprotéger l’environnement dans l’intérêt des générations présentes et futures. Chacun est tenu de contribuer à la sauvegarde et à l’amélioration de l’environnement dans lequel il vit...l’Etat veuille à l’évaluation et au contrôle des impacts de tout projet et programme de développement sur l’environnement ».

En application de ces dispositions dira le préfet de Konni, des textes juridiques encadrant la mise en œuvre de certaines catégories d’activités susceptibles de générer des impacts sur l’environnement biophysique et humain, ont été adoptés.

C’est ainsi que la loi 2018-28 du 14 Mai 2018 déterminant les principes fondamentaux de l’environnement au Niger fut promulguée pour élargir le champ de la gestion de l’environnement et prendre en compte des enjeux émergents en matière d’environnement et de développement durable notamment, la lutte contre le changement climatique et la conservation de la biodiversité.

« L’exercice pour lequel nous sommes réunis ce matin, a pour but ultime de satisfaire une obligation légale, celle de permettre au Bureau National d’Evaluation Environnemental (BNEE), de donner un avis motivé au Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre la Désertification, pour la délivrance ou non du certificat de conformité environnementale en vue de la mise en œuvre de ce projet » a fait savoir le préfet de Konni.

Précisons que le comité ad hoc chargé de cet examen, mis en place par arrêté ministériel, tient compte des critères de compétence et d’expériences respectives dans le domaine d’intervention du projet.

Dans le cadre du projet ‘‘Communautés Résilientes au Changement’’, plusieurs activités sont prévues en vue de l’amélioration du secteur de l’élevage au Niger, a fait savoir Mr Abdalah Maiguizo, directeur du projet CRC (Climate Résilient Communities) en marge de l’atelier.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Articles similaires

RCCM/NI/A/971 NIF:19086/S

  •  

    +227 90 69 50 56

  •  

    +227 96 29 07 20

  •  

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  •  

    Derrère Grand Marché, Niamey - Niger

Newsletter

Recevez les meilleurs articles dans votre courrier électronique et ne manquez jamais l'actualité importante d'ici et d'ailleurs.