Hebdomadaire Nigérien d'Analyses et d'Informations Générales

Edito: 100 jours du président Mohamed Bazoum: L’on consolide, l’on avance !

  2 Avril 2021-10 juillet 2021, jour pour jour, le président Mohamed Bazoum a cent jours à la tête de la République du Niger.
C’est un truisme de le dire, les 100 jours du président de la république charrient l’espoir des nigériens. Axe par axe, point par points, les promesses électorales du premier président issu d’une alternance démocratique voulue méticuleusement par l’ancien président Issoufou Mahamadou, prennent forme. Et, cela dans une simplicité propre au philosophe roi, fidèle à la subtilité, à l’écoute et aux échanges intelligibles. ‘‘Consolider les acquis en les approfondissant et y apporter les améliorations partout où cela s'avère nécessaire’’. Voilà la clé de voute de la gouvernance actuelle.
Les partenaires sociaux en savent et ont eu l’occasion d’en y témoigner. En illustre les conclusions des différentes rencontres autour du président de la république. Sans y prendre en compte son séjour auprès des populations de Diffa et de Baroua, éprouvées par l’insécurité. Que de l’espoir pour les populations.
Les nigériens dans une grande mesure, découvrent leur président, le PNDS qui l’a porté, jubile son choix. Et ce n’est pas l’ancien président de la République Issoufou Mahamadou qui en sera du reste. Lui qui a favorisé ce passage alternatif de la démocratie nigérienne ne peut que s’enorgueillir d’en être l’artisan, l’architecte conscient de ce que le président Mohamed Bazoum est capable. Le président de la république n’en est pas passé par quatre chemins pour nous avertir sur sa vision de la gouvernance. Celle qu’il allait nous servir : « La viabilité et la pérennité du régime démocratique sont tributaires de notre capacité à instaurer une gouvernance éthique conforme au pacte de confiance qui nous lie au peuple ». Voilà chose promise, chose due !


L’on consolide, l’on avance ! Ce slogan porté par le président de la république, outre ceux qui ont cru en sa personne, semble aujourd’hui charrier les militants de l’opposition, vraisemblablement, orphelins politiques en ces 100 jours. Ces derniers qui ont vu leurs leaders dispersés et inertes face à la dynamique politique du président de la république, se sont réfugiés dans les bras du père de la Nation. Mohamed Bazoum en est bel et bien le père. «Aujourd'hui que je suis à la tête d'un État réel, où il est question d'hommes et de femmes réels, en proie aux difficultés concrètes de la vie, mon devoir est d'agir de telle sorte que mes actes prennent en compte les intérêts du plus grand nombre ».
Dans son discours d’investiture, le président a été sans ambages et le père de la nation s’est affirmé aussitôt : « En ce qui me concerne, jouissant du privilège de représenter tous les Nigériens par l'unique volonté souveraine de notre peuple, mon devoir est de traiter les Nigériens en toute égalité. Je serai le Président élu pour tous les Nigériens ».
Le dé est jeté !
Amande honorable pour ceux qui de bonne foi, estiment être trompés dans la bataille électorale d’un rare dérapage ! me- culpa et peut être peine perdue pour ceux qui voient en des prémices de la gouvernance du président Mohamed Bazoum, la faille qu’il faut utiliser pour en poser ‘‘la bombe’’. Loin de se confiner dans une critique déconstructive, dans la guéguerre politicienne qui tranche d’avec l’esprit républicain, au refus de s’associer à la ‘’consolidation’’ des acquis, l’on peut se rendre utile et ‘‘avancer’’.
Car très vite mis à nue, les tenants de cette entreprise politique truffée d’amateurisme, doivent se résoudre et se confondre dans la nouvelle dynamique de gouvernance participative. Cette dernière n’est pas indifférente de l’amélioration, de la sécurité, de la qualité de l'éducation, de l'accès aux soins, à une meilleure alimentation, à l'eau potable, à un meilleur habitat, au courant électrique et à de meilleures routes au profit de tous les Nigériens. Tel est le summum du consolider et avancer ! Telle est la bataille de la république décrite, réexpliquée et qui avance sous la conduite du président Mohamed Bazoum.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Articles similaires

RCCM/NI/A/971 NIF:19086/S

  •  

    +227 90 69 50 56

  •  

    +227 96 29 07 20

  •  

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  •  

    Derrère Grand Marché, Niamey - Niger

Newsletter

Recevez les meilleurs articles dans votre courrier électronique et ne manquez jamais l'actualité importante d'ici et d'ailleurs.