Hebdomadaire Nigérien d'Analyses et d'Informations Générales

Insécurité dans la région de Tillabéri : Le gouvernement au chevet des populations d’Anzourou

 

Les populations de la commune rurale d’Anzourou ont finalement regagné leurs villages respectifs vers la fin de la semaine passée. La décision qui a été annoncée par le ministre de l’action humanitaire Laouan Magagi lors de sa visite à l’arène de lutte traditionnelle de Tillabéri, où les déplacés ont été accueillis, a été effective à partir du vendredi 21 mai dernier.
Affligé par la situation des populations de la commune rurale d’Anzourou, le Président de la République, chef de l’Etat Mohamed Bazoum a rencontré la diaspora de cette communauté au palais présidentiel le lundi 24 mai dernier. A l’occasion de cette entrevue, le président de la République a manifesté toute sa compassion à l’endroit de ses concitoyens d’Anzourou qui se sont retrouvés dans cette situation de détresse, les a contraints à quitter leurs villages pour se rendre dans la capitale régionale

.
Le chef de l’Etat a notifié à la diaspora d’Anzourou que la question sécuritaire au Niger en général et dans la région de Tillabéri en particulier constitue sa véritable préoccupation et le véritable défi qu’il compte relever dans un avenir très proche.
Très réjouis de cette marque de considération et d’estime, les représentants de la diaspora d’Anzourou ont remercié le Président de la République qui a donné la preuve d’un excellent père de la nation.
La prompte réaction des autorités de ramener les déplacés dans leurs villages respectifs a également été appréciée par les représentants de la diaspora d’Anzourou car comme le dit l’adage ‘‘nul part ne vaut chez soi’’ et eux de la diaspora sont mieux placés que quiconque pour confirmer cette assertion.
Venant des pays comme le Ghana, le Togo, le Bénin où ils résident, les ressortissants de la commune rurale d’Anzourou ont été reçus par la suite par le président de l’Assemblée nationale, Elhadji Seyni Oumarou, lequel à son tour les a rassurés des dispositions prises par le gouvernement dans la lutte contre l’insécurité sur l’ensemble du territoire national et dans la région de Tillabéri en particulier.
Il faut signaler que ces évènements malheureux intervenus dans la commune rurale d’Anzourou ont réveillé un sursaut patriotique avec la chaine de solidarité qui s’est déclenchée au profit des désormais anciens déplacés internes d’Anzourou.
Il faut rappeler que c’est de manière volontaire que les 12.000 déplacés ont embarqué dans des véhicules militaires affrétés par le gouvernement pour leur retour au bercail.
Bien avant leur acheminement, les déplacés d’Anzourou ont exigé des autorités une garantie pour leur sécurité en déployant des déforces de défense et de sécurité de manière permanente, comme condition sine qua non pour leur retour.
Ces populations qui ont quitté sur la pointe du pied face aux menaces des terroristes retrouvent leurs domiciles après un bref séjour dans la capitale régionale Tillabéri. Ce retour sur la terre natale est plus que nécessaire à partir du moment, où la saison de pluie qui est le moment d’espoir de tout paysan, commence à s’installer.
En plus de leur acheminement, ils ont été accompagnés par le gouvernement d’une quantité importante des produits alimentaires et non alimentaires de plusieurs tonnes qui vont leur permettre d’entamer la période de soudure en attendant que d’autres opérations suivent d’ici l’installation définitive de l’hivernage.
La prompte réaction des acteurs humanitaires a aussi contribué à adoucir la souffrance des déplacés surtout aux premières heures de l’heure arrivée dans la ville de Tillabéri.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Articles similaires

RCCM/NI/A/971 NIF:19086/S

  •  

    +227 90 69 50 56

  •  

    +227 96 29 07 20

  •  

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  •  

    Derrère Grand Marché, Niamey - Niger

Newsletter

Recevez les meilleurs articles dans votre courrier électronique et ne manquez jamais l'actualité importante d'ici et d'ailleurs.