Hebdomadaire Nigérien d'Analyses et d'Informations Générales

Réunion extraordinaire sur le Sahel à Pau : Un tournant de la présence militaire française !

«Reclarifier le cadre et les conditions politiques de notre intervention au Sahel» selon Emmanuel Macron dans son intervention au 27e sommet de l'OTAN. Et pour cela les cinq chefs d’Etat du Sahel (Mali, Burkina Faso, Niger, Tchad, Mauritanie) sont invités en France pour se prononcer sur la présence militaire française dans cette région où le sentiment antifrançais est de plus en plus croissant.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Politique : A quand le bout du tunnel ?

Rentré au Niger le jeudi dernier sans tambour ni trompette, le chef de l’opposition est reconduit à la prison civile de Filingué situé à environ 200 km de la capitale, Niamey. Il faut rappeler que Hama Amadou a quitté la même prison pour raison médicales. Depuis lors il est attendu pour purger sa peine d’un an de prison ferme. Il a été condamné par contumace « pour recel d’enfants » dans l’affaire dite « des bébés importés » du Nigeria, une affaire qui remonte en 2014. Il faut préciser que Hama Amadou reste le seul condamné qui n’a jusque-là pas purgé sa peine suite à un marathon judiciaire qui a duré plusieurs années.
L’enchainement des évènements peuvent justifier le retour au pays de Hama Amadou, resté à l’extérieur trois (3) ans après son départ du Niger. Dans la foulée, les congrès de deux ailes de son parti rejetés pour vice de forme par le ministère de l’intérieur ; la cour de justice de la CEDEAO a rejeté son appel dans la même affaire citée plus haut, lui opposant le principe de l’autorité de la chose jugée, le mercredi 30 octobre 2019. Ensuite le climat politique a pris une température adoucissante favorable au retour sur la table de négociation de l’opposition.
Un dialogue inclusif on ne peut plus opportun pour l’opposition qui peine à se donner une cohésion et une orientation. Les points d’achoppement mis sur la table des prochains échanges donnent l’espoir à Hama Amadou. Lors de la dernière rencontre des partis politiques autour du Premier ministre le code électoral, la composition de la commission nationale électorale indépendante(CENI) feront l’objet des discussions.
L’espoir de voir sa situation politique assouplis réside probablement dans le dialogue politique amorcé. Les observateurs de la scène politique n’en tarissent pas d’idée et des propositions dans le cadre d’un dialogue inclusif visiblement à la mode dans la sous-région ouest africaine. Certains observateurs évoquent l’exemple du Sénégal où le président Maky Sall avait décidé de gracier les dirigeants politiques ; Khalifa Sall et Karim Wade. Et aussi, l’exemple du Bénin où le président Talon a accepté de se soumettre aux conclusions du dialogue politique avec comme conséquence l’Amnesty aux opposants politiques qui ont maille à partir avec la justice. L’opposition et principalement le parti Lumana mettrait tout son espoir de voir une sorte de contagion positive qui pourrait réhabiliter son ancien président Hama Amadou dans l’arène politique. Pour l’heure, beaucoup compte sur la grâce présidentielle pour écourter le séjour de Hama Amadou en prison. Ce qui constitue une première étape d’un apaisement politique. Toutefois, le débat sur la réhabilitation politique de Hama Amadou passe par la capacité des acteurs à se faire les maximums de compromis dans le cadre des assises du dialogue politique à venir. Cette réhabilitation, il faut le dire passe par la révision du code électoral.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Feuilleton judiciaire Le chef de file de l’opposition face à son destin politique

La Cour de la CEDEAO vient de vider son délibéré dans l’affaire opposant l’Etat du Niger au chef de file de l’opposition. La Cour a rejeté la demande de Hama Amadou, en opposant le motif de ‘‘la chose jugée’’. Les avocats du président de Hama avaient saisi la cour de justice communautaire pour violation des droits de leur client lors de la levée de son immunité parlementaire suite à l’affaire de bébé.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Dialogue politique Vers un sursaut patriotique

Après plusieurs mois de tergiversations, boycott et autres diatribes politiciennes, le dialogue politique tant chanté comme fondement des élections libres et transparentes, verra-t-il le jour ? Les partis politiques nigériens sont-ils décidés à s’accorder sur une issue profitable et gagnant-gagnante autour de la conception qu’ils ont de l’inclusivité du processus électoral ? Ces interrogations sont sur la table comme l’a si bien martelé le Premier ministre, président du CNDP Birgi Raffini entouré par les représentants des différents bords politiques.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Niamey_Sommet sur le constitutionnalisme pour la consolidation de la démocratie en Afrique: "Mon désir le plus ardent est de passer le pouvoir en 2021 à un successeur démocratiquement élu, ce sera ma plus belle réalisation, ce sera une première dans l’his

Honorables invités,

Mesdames et Messieurs,

Permettez-moi de saluer cette initiative du NDI d’organiser ce forum d’anciens chefs d’Etat et de Gouvernement consacré au constitutionnalisme pour la consolidation de la démocratie et le transfert pacifique du pouvoir en Afrique.

Je voudrais remercier leurs excellences les anciens chefs d’Etat et de Gouvernement pour avoir accepté de faire le déplacement de Niamey afin de partager leur conviction et leur expérience.

Je vous salue, Président Nicéphore Soglo, Président Good Luck Jonathan, Président Amos Sawyer, Présidente Catherine Samba-Panza. Vous aviez démocratiquement quitté le pouvoir et rendu ainsi un éminent service au continent.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Crise au parti Lumana FA : L’ultime tournant de l’après Hama Amadou

A moins d’une semaine de la tenue du congrès statutaire du de MODEN FA Lumana prévu le 4 Août prochain, a atteint son paroxysme. Après la victoire judiciaire du président par interim Noma Oumarou contre le président du parti Hama Amadou, la bataille pour le contrôle des instances du parti se précise de plus en plus. Considéré comme un rebel solitaire, le président par intérim crée son territoire et monte en autorité. C’est tout un autre personnage qui se révèle aux yeux de ses camarades désormais adversaires politique.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le Président Issoufou Mahamadou a reçu lundi en fin d’après-midi la Directrice Bureau Afrique du PNUD

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a reçu lundi en fin d’après-midi, 15 juillet 2019, Mme Ahunna Eziakonwa Administratreur adjointe et Directrice Bureau Afrique PNUD basée à New York. Mme Ahunna Eziakonwa a indiqué avoir « salué et remercié » le Président de la République pour avoir accepté d’être l’hôte du Sommet des Gouverneurs du Bassin du Lac Tchad qui s’ouvre ce mardi 16 juillet à Niamey.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Après l’échec de la motion de censure, l’opposition revient à la charge !

Ce vendredi, 5 juillet 2019, les partis politiques d’opposition ont animé une conférence de presse au siège du principal parti de l’opposition, le Modem FA Lumana. M Mahamane Ousmane, Ibrahim Yacouba, Djibo Ali dit Max et Issoufou Issaka refont surface, huit jours après l’échec de la motion de censure déposée contre le gouvernement du Premier Ministre Brigi Rafini.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Articles similaires

RCCM/NI/A/971 NIF:19086/S

  •  

    +227 90 69 50 56

  •  

    +227 96 29 07 20

  •  

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  •  

    Derrère Grand Marché, Niamey - Niger

Newsletter

Recevez les meilleurs articles dans votre courrier électronique et ne manquez jamais l'actualité importante d'ici et d'ailleurs.