Hebdomadaire Nigérien d'Analyses et d'Informations Générales

UA-Banque africaine de développement : signature d’un accord de subvention de 4,8 millions de dollars destiné au Secrétariat de la zone de libre-échange

Le Groupe de la Banque africaine de développement et l’Union Africaine (UA) ont signé un accord de subvention de 4,8 millions de dollars pour la mise en place du Secrétariat de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA/AfCFTA).
L’accord de subvention, approuvé par le Conseil d’administration de la Banque le 1er avril 2019, entre dans le cadre des actions menées par l’institution pour accélérer la mise en œuvre de l’Accord de libre-échange, véritable levier de la transformation économique du continent et l’intégration des 55 pays.
Albert Muchanga, commissaire au commerce et à l’industrie de l’Union africaine, a paraphé le document au nom de l’organisation continentale, et Andoh O. Mensah, représentant le directeur du Département du développement de l’industrie et du commerce de la Banque, a signé au nom de la banque, donnant ainsi le coup d’envoi de la mise en œuvre du projet.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

L'Union européenne décaisse 20 millions d'euros en faveur du Niger 02/08/2019 - 10:02 News stories Conformément au calendrier prévu, l'Union européenne vient d'approuver le décaissement d'un montant total de 20 000 000 EUR (soit 13,1milliards de Francs CF

Conformément au calendrier prévu, l'Union européenne vient d'approuver le décaissement d'un montant total de 20 000 000 EUR (soit 13,1milliards de Francs CFA) au titre de son appui budgétaire 2019 en soutien à l'Etat nigérien. Cette décision intervient après l'analyse approfondie de la requête du Gouvernement de la République du Niger transmise le 3 juillet 2019 et documentant l'atteinte des critères d'éligibilité convenus. Ceux-ci portent notamment sur l'existence d'un cadre macroéconomique soutenable, crédible et pertinent, des progrès dans la mise en œuvre du Plan national de développement et social (PDES) et des politiques sectorielles soutenues, d'une dynamique positive dans la réforme de la gestion des finances publiques et des progrès constatés dans le domaine de la transparence et du contrôle budgétaire.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Zone de libre-échange africaine : « Il est crucial d’accélérer le processus »

Tribune : Malgré le coût généré par l’application de l’accord, les gains seront immenses pour le continent, plaident le président nigérien Mahamadou Issoufou et la diplomate onusienne Vera Songwe.
Dans un an exactement, le démantèlement tarifaire dans le cadre de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf) va commencer. Cela définit un nouveau modèle pour le commerce de l’Afrique, ainsi que pour l’ensemble du programme de développement à long terme du continent.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Développement économique : la Conférence des Nations Unies pour le commerce et le développement (CNUCED) prône une simplification des règles d'origine des produits africains.

 

Les règles d’origine sont les critères permettant de déterminer le pays d’origine d’un produit. En jouant leurs fonctions de « passeport », ces règles permettent aux biens de circuler en franchise de droits à l’intérieur d’une zone de libre-échange (ZLE) à condition que ces biens soient considérés comme originaires de cette zone. Ces règles pourraient jouer un rôle décisif dans la réussite de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) qui est entrée en vigueur en mai.
Selon le dernier Rapport 2019 de la CNUCED sur le développement économique en Afrique, les règles d’origine pourraient changer la donne pour le continent africain, à condition qu’elles soient simples, transparentes, favorables aux entreprises et prévisibles.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Lancement officiel des opérations portuaires de Tanger Med 2: avec une capacité de 9 millions de conteneurs par an, Tanger Med devient premier port de Méditerranée

L’ambitieux projet d’extension du port marocain de Tanger Med, le plus grand d'Afrique en volume de conteneurs vient d’être concrétisé. Le 28 juin dernier, le prince héritier Moulay El Hassan qui représentait le Roi Mohammed VI, son père a présidé la cérémonie du lancement officiel des opérations des deux nouveaux terminaux de cette plateforme baptisée Tanger Med 2. Ce qui, selon la direction de Tanger Med lui permet de tripler sa capacité en passant de 3 à 9 millions de conteneurs par an, devenant ainsi « le premier port de Méditerranée ».

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Interdiction de commercialisation des déchets plastiques : près de 15.488 tonnes vendues au Niger

Visiblement, le gouvernement nigérien tarde à faire appliquer la loi interdisant l’importation des sachets plastiques. Devant les parlementaires, le ministre de l’environnement, M. Almoustapha Garba a laissé entendre que de 2016 à avril 2019, près de 15.488 tonnes de matière plastiques ont été importées pour une valeur de 3.993.057.168 FCFA et des recettes de l’ordre 1.547.068.821.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Niger-investissement-hôtellerie Le président Issoufou Mahamadou inaugure l’Hôtel Présidentiel ‘’Radisson Blu’’ de Niamey

Le Président de la République, a présidé mardi, la cérémonie officielle d’inauguration de l’Hôtel Présidentiel ‘’Radisson Blu’’ de Niamey, le premier hôtel international de marque 5 Etoiles au Niger. Cette infrastructure de 17 niveaux, comprend notamment 189 chambres dont 150 chambres standard, 38 suites, une salle de conférence d’une capacité de 800 places et un restaurant-bar. Elle a été réalisée par le Groupe turc SUMMA, pour un coût de 25 milliards de FCFA, dans le cadre de l’organisation de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine prévue en Juillet 2019 à Niamey.
Les travaux dont la qualité a été reconnue par les différents intervenants lors de la cérémonie d’inauguration, ont duré 11 mois, ce qui constitue un record pour l’entreprise turque au Niger et en Afrique. La cérémonie a été marquée par la coupure du ruban par le Président de la République, la remise symbolique des clés au Chef de l’Etat et la visite guidée des lieux.
Elle s’est déroulée en présence notamment du Président de l’Assemblée Nationale SEM Tinni Ousseini, du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, SEM Brigi Rafini, des Présidents des Institutions de la République, des membres du Gouvernement, des Députés Nationaux, des membres du Corps diplomatique accrédités au Niger, de la Chef de Mission de l’Union Africaine et du Président Directeur Général du Groupe SUMMA.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Coopération-Niger-Union-Européen L'Union européenne octroie un nouvel appui budgétaire de 86 millions d'euros en faveur du Niger

Conformément au programme de coopération convenu entre le Gouvernement du Niger et l'Union européenne, un nouveau programme d'appui budgétaire d'un montant de 86 millions EUR (soit 56.4 milliards FCFA) a été signé ce jour. Lors de la cérémonie de signature, le Dr Denisa Elena Ionete, Ambassadeur de l'Union européenne au Niger, a déclaré : "L'appui budgétaire est un des outils les plus efficaces pour appuyer les pays partenaires dans l'amélioration de la stabilisation macroéconomique et de la gestion des finances publiques. En passant à travers le trésor national, les financements s'alignent sur les priorités du budget de l'Etat".
Ce nouveau don vient s'ajouter à trois autres programmes d'appui budgétaire déjà en cours notamment le programme d'appui à la justice et à la sécurité, le Contrat de réforme sectorielle "Education/formation" et le Contrat de réforme sectorielle "Sécurité alimentaire, nutritionnelle et le développement agricole durable" qui cumulent un montant de 513 millions d'euros, soit environ 336 milliards FCFA. Avec ce nouveau programme l'Union européenne sera en mesure de décaisser plus de 100 millions EUR par an en 2019 et 2020 au bénéfice du trésor public nigérien.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Articles similaires

RCCM/NI/A/971 NIF:19086/S

  •  

    +227 90 69 50 56

  •  

    +227 96 29 07 20

  •  

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  •  

    Derrère Grand Marché, Niamey - Niger

Newsletter

Recevez les meilleurs articles dans votre courrier électronique et ne manquez jamais l'actualité importante d'ici et d'ailleurs.