Hebdomadaire Nigérien d'Analyses et d'Informations Générales

Niger/ Fréquentation des Centres de Santé en période de pic du Paludisme à Niamey: Des avancées enregistrées dans la prise en charge des femmes enceintes et des enfants !


Dans le cadre de la lutte contre le paludisme, le Niger utilise plusieurs stratégies de prévention pour venir à bout de la maladie. Dans cette optique, lors des consultations prénatales, des moustiquaires imprégnées d’insecticides de longue durée d’action sont distribuées à toute femme enceinte qui se présente à la 1ere consultation et aussi aux enfants de moins d’un an. Selon la responsable du Centre de Santé Intégré Foulan Koira, Dr Mai Moussa Salamatou, la lutte contre le paludisme à deux volets à savoir la prévention (traitement préventif Intermittent à la Sulfadoxine- pyriméthamine) et le traitement. « La prise en charge du paludisme chez la femme enceinte se fait en fonction du terme de la grossesse. Déjà dès la 1ere consultation, on donne à chacune d’elle une moustiquaire et les antipaludéens. Pour ce qui est du traitement, elle paye juste une somme de 1OOO FCFA comme frais de consultation. Sinon tout le reste est pris en charge. Pour les enfants de 0 à 5 ans, leur traitement est assuré gratuitement. Ils sont soignés cadeaux ».
La fréquentation des centres de santé est en nette progression surtout en période de pic de paludisme. « Rien que pour le mois d’octobre 2019, notre centre de santé a enregistré deux cent trente un (231) cas d’accouchement, quatre mille cent un (4101) enfants traités et cinq cent soixante seize (576) femmes ont été prises en charge.» a-t-elle ajoutée.
Rachida Aboubacar, une des patientes trouvée sur place avec son enfant, confirme que : « la prise en charge des nourrissons est gratuite ainsi que pour les femmes enceintes. Ces dernières bénéficient de moustiquaire et de tous les autres produits liés au traitement. Pendant surtout la campagne de masse, nous profitons de la distribution gratuite des moustiquaires ». A ce point insiste-t-elle : « J’en appelle à la prise de conscience de mes sœurs femmes de venir fréquenter les centres de santé et surtout d’écouter les conseils des agents de santé. Aussi, il ne s’agit pas de bénéficier des moustiquaires mais de les utilisés c'est-à-dire de dormir sous. En effet, les moustiquaires nous protègent contre cette maladie qui tue particulièrement les enfants ».
Les efforts du Programme National de lutte contre le Paludisme
Le Niger fait partie des pays les plus touchés par le paludisme. Au niveau de la capitale Niamey, la Coordinatrice du Programme Palu Dr Hadiza Jackou a précisé que lors d’une interview à Niger Inter que : « la situation épidémiologique de la région de Niamey de la 1ère à la 34ème semaine est passée de 7.592 cas pour 100.000 hbts en 2018 à 6.806 cas pour 100.000 hbts en 2019 ». En ce qui concerne les enfants de moins de 5 ans, « l’incidence est passée de 24 164 cas pour 100 000 enfants en 2018 à 20 979 cas pour 100 000 enfants en 2019. Même si le nombre de cas est relativement élevé, il faut reconnaitre que des efforts sont en train d’être faits et que l’incidence diminue progressivement au fil des ans. En termes de prévention, la campagne de distribution de MILDA a concerné uniquement la région de Niamey avec 670 223 MILDA distribuées pour une population de 1 283 888 hts soit une moustiquaire pour 2 personnes. A Niamey nous avons mis en place 142 954 traitements d’ACT, 291 198 tests de TDR, 60 510amp d’artesunate injectable et 175 966 traitements de SP ».
Grâce au soutien de l’Etat et ses partenaires, la prise en charge des nourrissons et la distribution gratuite des moustiquaires surtout aux femmes enceintes dans les formations sanitaires publiques permettent de sauver de vies.
Souleymane BRAH

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Articles similaires

RCCM/NI/A/971 NIF:19086/S

  •  

    +227 90 69 50 56

  •  

    +227 96 29 07 20

  •  

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  •  

    Derrère Grand Marché, Niamey - Niger

Newsletter

Recevez les meilleurs articles dans votre courrier électronique et ne manquez jamais l'actualité importante d'ici et d'ailleurs.