Hebdomadaire Nigérien d'Analyses et d'Informations Générales

6 ème édition de la journée nationale de la liberté de la presse : Pour un journalisme d’excellence au Niger

Ce samedi 30 Novembre 2019, l’ensemble de la famille de la presse nigérienne a commémoré les festivités de la 6ème édition de la Journée nationale de la liberté de la presse. Placée sous le thème : « Une presse libre, professionnelle et Responsable », la cérémonie a été marquée par la présence du Président du Conseil Supérieur de la Communication Dr Sani Kabir, du Ministre de la communication Mahaman Habi Salissou, de l’ancienne ministre de la Communication Mme Amina Takoubakoye, des représentants des organismes internationaux, des représentants des associations socio professionnelles des médias, de la Directrice Générale de l’Institut de Formation aux Techniques de l’Information et de la Communication (IFTIC), des représentants des radios communautaires du Niger, du Mali, du Burkina Faso et plusieurs autres invités venus pour la circonstance.


Dans son discours à l’occasion, le Président du Conseil d’Administration de la Maison de la Presse M. Ibrahim Harouna a rappelé que cette journée du 30 Novembre a été instituée par décret n°2014-140/PRN/MCRI du 07 mars 2014, qui découle de la signature, le 30 novembre 2011, par le Chef de l’Etat, de la Déclaration de la Table de la Montagne (DTM), acte par lequel il s’est engagé à promouvoir la liberté de la presse au Niger par la suppression des lois pénales relatives aux délits de diffamation et d’insultes. Un acte courageux, reconnu et salué par les professionnels des médias nigériens et au-delà, par tous les défenseurs de la démocratie.
Depuis lors, a-t-il poursuivi : « toute la presse nigérienne met à profit cette journée pour faire le point de la situation de la liberté de la presse, évaluer nous-mêmes notre travail en tant que professionnels des médias, dégager les perspectives et interpeller les autorités sur les entraves à la liberté de la presse constatées dans l’exercice de notre profession. L’occasion aussi pour nous de rappeler au président de la République, Chef de l’Etat, l’engagement qu’il a pris, à travers la signature de la Déclaration de la Table de la Montagne, d’œuvrer pour une presse nigérienne libre et indépendante ».
Aussi, il a rendu un hommage mérité aux confrères rappelés à Dieu au cours de l’année écoulée, parmi lesquels Madame Gali Adam Fadjimata, Issa Moustapha, Lawali Bawada de Anfani Zinder, Aminou Oumarou, Ali Moussa Chaweye de l’ANP, Ibrahim Sorry Bary de l’ONEP, pour ne citer que ceux-là.
En prononçant le discours de lancement des activités de cette journée, le Ministre de la communication M. Salah Mahamadou Habi a tout en saluant la parfaite organisation du comité d’organisation a insisté sur la situation de la liberté de la presse au Niger. Selon lui, la presse est totalement libre au Niger. Outre cela, son département ministériel est disposé à signer la convention collective. Pour corroborer ses propos, le ministre Salah Habi a donné une semaine aux promoteurs des organes de presse privée de venir signer ce document. En effet, depuis des années, les professionnels de la presse dans leur ensemble attendent et fondent espoir sur la finalisation de ce processus.
Au cours de cette 6eme édition de la journée nationale de la liberté de la presse, le comité d’organisation à primer les œuvres journalistiques dans les différentes catégories à savoir la radio, la télévision et la presse écrite. Dans la catégorie radio, le premier prix revient à Mahamadou de la Radio Garkua de Maradi, catégorie télévision Ousseini Harouna de la télévision Canal3 et enfin la presse écrite Mahamadou Mourtala Issa de l’Hebdomadaire la Griffe. Aussi, des prix encouragement ont été attribués à trois lauréates qui ont postulé pour le Prix Mariama Keita, qui malheureusement a été décerné déjà le 3 mai dernier à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse.
Notons aussi qu’au cours de cette journée nationale de la liberté de la presse, l’artiste Papa Yaro et les slameurs Lassissi et Altes ont tenus en animation le public. Outre cela, les participants ont eu droit à une visite guidée des stands. Enfin, un panel sur le journalisme 2.0 et l’autre sur la cybercriminalité animé par deux panelistes à savoir Boubacar Mahamadou de l’ONG CENITECH et l’expert en Cyber sécurité Issoufou Tahirou Abdou a mis fin aux activités de cette 6eme édition de la journée nationale de la liberté de la presse 2019.
Souleymane BRAH

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Articles similaires

RCCM/NI/A/971 NIF:19086/S

  •  

    +227 90 69 50 56

  •  

    +227 96 29 07 20

  •  

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  •  

    Derrère Grand Marché, Niamey - Niger

Newsletter

Recevez les meilleurs articles dans votre courrier électronique et ne manquez jamais l'actualité importante d'ici et d'ailleurs.