Hebdomadaire Nigérien d'Analyses et d'Informations Générales

Une autre manche de l’histoire à la nigérienne

Félicité par ses pairs, les partenaires au développement de l’Afrique et du Niger, les commissions régionales africaines le président Issoufou Mahamadou, champion de la ZLECAF est depuis le lundi 9 juillet champions des champions. Il vous souviendra que suite à l’élaboration de l’agenda 2063, une dizaine de chefs d’Etats africains chacun en ce qui le concerne s’est vu confié un portefeuille de programme et initiatives pouvant redynamiser l’Union Africaine (UA).
C’est dans ce cadre que le président Issoufou s’est vu attribué la mission de conduire à la création de la Zone de libre-échange continentale, un challenge que beaucoup d’observateurs de la scène africaine ont considéré comme perdu d’avance, du fait des intérêts divergents qui se caractérisent par trois clivages : anglophone-francophone-lusophone-héritage coloniales que les pays ont positivé.


Comme a-t-on l’habitude de dire ‘‘l’impossible n’est pas nigérien’’, le président de la république champion de la ZLECAF nous a permis de continuer à croire à cet adage. Il est désormais domestiqué nigérien pour ainsi dire.
Aux sommets de Niamey, s’est invité un autre : celui transformé d’éloges et de reconnaissance au président Mahamadou Issoufou pour avoir brisé le tabou des échecs des initiatives africaines par les africains. Pour certains champions qui n’ont pas encore décollé dans la mise en œuvre des programmes à eux confier, c’est une ouverture et un coup de tonus que leur représente l’excellent travail réussi par le président Issoufou. En illustre ces mots du président togolais Faure Gnassingbé Eyadema je cite « si tu veux réussir un sujet compliqué et difficile, confie-le à Issoufou. Il est magique mon grand frère. Je reviendrai apprendre de lui ses astuces pour réussir mon pari qui est tout aussi important pour l’Afrique. »
La réussite des sommets de Niamey conséquence de l’aboutissement du processus de la ZLECAF par Issoufou Mahamadou, fait dire à Moussa Fakir président de la commission de l’UA que « … Niamey marquera à jamais l’histoire contemporaine de l’Afrique en ouvrant une ère nouvelle qu’il faille absolument consolider et pouvoir approfondir ». Quant au président Rwandais Paul Kagamé, lui dira que « l’histoire retiendra le rôle central joué par le président du Niger, son excellence Issoufou Mahamadou, pour nous avoir amener à ce point. Mon frère et ami, je te félicite ».
Mais pour le président Issoufou Mahamadou, cette réussite est nigérienne et elle relance le Niger dans la course pour l’émergence d’une nation qui a tant combattu et soutenu l’idéal panafricain. « Grâce à dieu, ce succès nous le devons à vous mes chers concitoyens, vous qui avez fait preuve d’une mobilisation exceptionnelle. Ce succès est donc le vôtre, soyez en fiers et soyez fiers de la renaissance de votre cher pays. (..) Oui, vous êtes profondément attachés à ces valeurs, parce que vous êtes convaincus que l’unité africaine est la seule voie qui permettra d’assurer la renaissance, la dignité et le progrès pour chacun de nos pays et pour l’ensemble du continent. » renchérit le président de la république.
‘’Le Niger dans l’histoire de l’Union des peuples Africains’’
« En effet l’histoire retiendra que c’est ici, à Niamey, le 7 Juillet 2019, que fut lancée la phase opérationnelle de la Zone de Libre Echange Continentale Africaine, la plus grande zone de libre échange du monde, de par le nombre d’Etats adhérents et des populations concernées. La rapidité avec laquelle ce projet phare a été négocié et conclu est sans précédent dans l’histoire de l’Union Africaine ». Cette autre page de l’histoire porte le Niger au-devant de la reconnaissance des actions d’intégrations portées par les président Issoufou et Diori en ce qui concerne la naissance de la francophonie.
C’est donc un honneur et une marque que les nigériens devaient de consolider et d’en préserver. Cette capacité nigérienne à relever le challenge. C’est pourquoi, le président Issoufou a invité les nigériens à changer le regard sur eux-mêmes et à prendre conscience du fait qu’ils sont capables de faire de grandes réalisations. Le Niger et son ‘‘peuple reflètent désormais une image totalement positive, une image d’un pays qui avance, une image d’un pays qui fait des progrès vers son émergence’’ dira le président de la république.
‘’La reconnaissance au peuple nigérien’’
Le président de la république a pour clos son message à la nation en exprimant toute sa reconnaissance aux nigériens de ville comme de villages qui ont contribué à la réussite de cet événement historique : « au moment où les lampions se sont éteints sur ces deux importantes rencontres continentales(…) J’adresse aussi mes félicitations au Gouvernement, aux forces de défense et de sécurité, aux responsables et au personnel de l’Agence UA 2019, aux membres des différentes commissions d’appui, aux partenaires et sponsors, aux prestataires, aux artistes, aux bénévoles ainsi qu’aux médias nationaux et internationaux. Je remercie tous ceux qui ont prié, nuit et jour, pour le déroulement dans la quiétude de cette grande rencontre. Je vous remercie enfin, vous tous mes chers concitoyens, en particulier les populations de Niamey, pour le civisme, la patience ainsi que l’accueil exceptionnel et chaleureux réservé à nos illustres hôtes » a dit le résident Issoufou Mahamadou.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Articles similaires

RCCM/NI/A/971 NIF:19086/S

  •  

    +227 90 69 50 56

  •  

    +227 96 29 07 20

  •  

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  •  

    Derrère Grand Marché, Niamey - Niger

Newsletter

Recevez les meilleurs articles dans votre courrier électronique et ne manquez jamais l'actualité importante d'ici et d'ailleurs.